Logo-HIV-black

Un jeu d’impro sur mesure pour les bons menteurs et les conteurs d’histoires de pêche.

Paye-toi la traite, t’as besoin d’être torché pour petter de la broue

Y a rien comme Histoires d’Ivrognes pour se permettre d’en déboucher une pour réchauffer même les plus pognés.

Comment on joue à Histoires d'Ivrognes?

Tu piges une carte, et tu deviens le personnage qui y est inscrit. C’est le temps de te prendre pour un autre, de raconter des histoires à dormir debout, d’y aller à fond dans l’exagération! Après tout, c’est juste des histoires d’ivrognes! Les autres joueurs doivent deviner si tu dis la vérité… pendant que toutes sortes de défis doivent être relevés.

1

Pour jouer, on retourne une carte. Un nom de personnage figure dessus : il faut se mettre dans la peau de ce personnage pour raconter son histoire d’ivrogne! Ici, tu dois prendre le rôle d’une nymphomane sur l’ectasy.

2

On tourne ensuite une carte Toé J’Thème – c’est le thème de notre histoire – ici, il faut par exemple raconter une histoire de voyage… qui te serait arrivé dans le corps de la nymphomane sur l’ectasy.

3

Tu dois ensuite choisir si l’histoire que tu racontes est vraie… ou pas, en prenant un des deux bouchons.

4

Au cours de ton récit, des défis supplémentaires vont s’ajouter – on les retrouve sur les cartes en forme d’ouvre-bouteille. Conseil d’ami: prends une bonne gorgée avant de poursuivre.